Quels sont les lieux secrets de Montmartre ?

sacre-coeur-lieux-insolites

À Paris, il y a Montmartre des touristes où se dressent la basilique du Sacré-Cœur, le second lieu le plus visité de la ville et la place du Tertre où les peintres et les portraitistes viennent vous donner rendez-vous chaque jour pour faire des merveilles. Mais, il y a aussi Montmartre des Montmartrois où lieux secrets et insolites peu connus des visiteurs, mêlent curiosité et mystère. 

Découvrez 6 lieux cachés de Montmartre à visiter absolument ! 

1. Le mur des Je t’aime

Lieu : Sortie du métro Abbesses. 

La seule station de Montmartre « Abbesses » abrite un mur exceptionnel, symbole incontesté d’amour et de paix. Il s’agit du « mur des Je t’aime », une œuvre d’art réalisée en l’an 2000 par Frédéric Baron et Claire Kito, où vous pouvez lire le mot Je t’aime traduit en 300 langues et dialectes différents. Les expressions ont été recueillies par voie manuscrite pendant plusieurs années avant de venir prendre place sur le mur. 

2. Le clos de Montmartre

Montmartre était un village aux portes de la capitale avant de devenir une partie du 18ème arrondissement. Les quelques vestiges de ce temps-là sont certainement « Le clos de Montmartre », le seul vignoble de Paris qui produit annuellement 1500 bouteilles d’un demi-litre. Si le lieu n’est pas toujours ouvert au public, vous pouvez tout de même le contempler à travers sa clôture en fer forgé. À la récolte en Octobre de chaque année, un festival est organisé où joie, danse et bonne humeur sont au rendez-vous. 


3. Le cimetière de Montmartre

Lieu culte pour tous les artistes du monde entier, Montmartre a toujours été un village, puis un quartier ouvert à la création et à l’art. Son cimetière, l’un des plus visités de la ville, a reçu les tombes de plusieurs personnalités célèbres : les chanteurs Dalida et Michel BERGER, les auteurs Émile ZOLA, STENDHAL, Alexandre DUMAS Fils et les frères GONCOURT, ainsi que l’inventeur du saxophone Adolphe SAX. 

4. Les moulins de Montmartre

Montmartre, la plus célèbre butte de Paris, comptait plusieurs moulins à vent au début du 17ème siècle, étant par sa hauteur le lieu propice pour profiter de la force du vent. Mais, aujourd’hui, plus que deux moulins subsistent : le Blute-Fin et le Radet, qui forment le Moulin de la Galette à rue Lepic. Si à l’époque, sa fonction principale était de moudre les céréales, de nos jours, le lieu abrite un des plus grands restaurants de Paris. 

5. Les cabarets de Montmartre

Le Moulin Rouge sur le boulevard de Clichy est certainement l’un des cabarets les plus célèbres non seulement en France, mais partout dans le monde. Ce même boulevard et celui de Rochechouart ont vu fleurir tout plein de cabarets et de guinguettes depuis le début du 19ème siècle. « Au lapin d’argile », lieu intime, continue de rassembler la bonne humeur des Montmartrois qui aiment le chant et la danse. « Chez Michou » où nos aînés sont célébrés une fois par semaine mérite tout aussi bien le détour, grâce à ses spectacles uniques qui rappellent l’ancien Paris. 

Moulin-rouge-montmartre

6. Le Très Particulier

Si vous cherchez le paradis sur Paris, entouré d’une clôture qui protège les vestiges champêtres de l’ancien Montmartre, « Le Très Particulier », comme son nom l’indique, est le lieu d’exception par excellence situé sur l’avenue Junot. Transformé en hôtel, cette maison tranquille du 19ème siècle a su préserver son charme rustique. Elle vous permet de profiter d’un jardin et d’une allée végétale très calmes, ainsi que d’excellents repas dignes des grands restaurants. « Le Très Particulier » c’est aussi un bar pour une soirée entre amis et famille loin du vacarme de la ville.